Metanavigation

 

L’OSEO Suisse

Qui sommes-nous

L'Oeuvre suisse d'entraide ouvrière OSEO est une organisation d’aide neutre politiquement et confessionnellement. Elle soutient les personnes en leur offrant des possibilités de formation, de conseil et d'emploi dans toute la Suisse pour les aider à s'intégrer socialement et professionnellement. Dix associations régionales indépendantes forment ensemble le réseau OSEO et comptent environ 900 employé.e.s travaillant dans 17 cantons et 44 villes de Suisse.

En tant qu’OSEO Suisse, le secrétariat national coordonne les projets nationaux et les activités communes et est responsable de la communication nationale.

La plus grande organisation suisse pour les mesures d'insertion
Plus de 20’000 personnes fréquentent les quelque 140 différentes prestations et programmes chaque année. Les groupes cibles sont multiples : demandeur.euse.s d'emploi et personnes de tous âges, requérant.e.s d'asile, réfugié.e.s et migrant.e.s. Le travail est largement financé par le secteur public et des fondations.

 

L'histoire
L’OSEO a été fondée en 1936 par l’Union syndicale suisse et le Parti socialiste suisse. L'objectif était d'atténuer les conséquences de la crise économique mondiale et de soutenir les familles de travailleur.euse.s dans le besoin et leurs enfants, dans le pays et à l'étranger. L'un des premiers projets a été les camps de vacances pour les enfants, une offre qui existe toujours aujourd'hui. Pendant et après la Seconde Guerre mondiale, l'OSEO s'est engagée en faveur des réfugiés de guerre et de la reconstruction. Elle s’est également engagée pour des projets d'aide en cas de catastrophe et d'aide internationale, ainsi que pour les réfugié.e.s, dans le pays et à l'étranger. En 1951, elle a été membre fondatrice de l'Oeuvre internationale d’entraide ouvrière, qui est devenue Solidar en 1995. Avec la première grande vague de chômage dans les années 1990, l’OSEO a joué un rôle de pionnier dans l'élaboration de programmes de lutte contre le chômage.

En 2005, une réorganisation majeure a eu lieu : le travail national et le travail à l'étranger ont été divisés en deux organisations juridiquement indépendantes. Le travail national a depuis lors été effectué par les dix associations régionales OSEO. Le travail à l'étranger se poursuit sous le nom de Solidar Suisse et s'engage en faveur du travail équitable et de la participation démocratique dans le monde, ainsi que pour l'aide d'urgence après les catastrophes.

Le secrétariat national a été créé en 2008 pour coordonner la coopération des associations régionales OSEO et et de renforcer la communication nationale.